affiche-touttonboulot-pdf

La campagne remporte un franc succès et déclenche surprise, voire consternation ; elle vise à révéler les discriminations dont sont victimes les mères de famille au travail à travers un compte twitter, un site internet et des outils de communication et d’actions.

Prendre connaissance de témoignages édifiants

Grâce au hashtag  #viedemère, la CGT des cadres récolte les témoignages et anecdotes des mères ayant vécu des situations discriminatoires au travail.

Et les tweets sont nombreux, ils ont dépassé largement les prévisions des organisateurs. La preuve en lisant ce tweet envoyé par les responsables de la campagne 3 jours après le début de la campagne :

capture-tweet-vdmere

Ce succès montre que la parole se libère, cependant, il signifie également que le sexisme et les discriminations envers les mères au travail sont très présents, dans tous les secteurs et fonctions.

Quelques exemples de petites phrases entendues ou de situations vécues au travail :

  • “Pour ce poste c’est prématuré…il faut attendre que tes enfants soient grands…et que tu reprennes à temps plein”
  • Carole S. annonce sa grossesse : « c’est pire que si vous aviez piqué dans la caisse »
  • “Je marque « jeune maman » sur votre entretien annuel, vu vos nouveaux horaires”
  • “Quand UN collègue devient papa, cigares et accolades, alors que toi t’a eue droit à -on compte sur votre engagement-“

Le site vdmere.fr dénonce ces « remarques plus ou moins explicites, intrusives et violentes. Elles expriment une discrimination qui pèse sur nous toutes, suspectées d’être avant tout des mères ou de futures mères et donc aujourd’hui ou demain moins engagées dans le travail. »

Faire évoluer les mentalités

Le site vdmere.fr, au-delà de la mise en lumière des discriminations et la prise de conscience associée, souhaite faire changer les mentalités sur les mères au travail et valoriser ses propositions d’actions « pour que #VieDeMère puisse vraiment rimer avec carrière. »

« Pour nombre d’entre nous, être mère et faire carrière est mission impossible dans une société où le monde du travail fonctionne sur le modèle du présentéisme et où nous assumons toujours la majorité des tâches domestiques. »

Ainsi, la campagne #VieDeMère met à disposition

 

Au sein du Groupe JLO, la lutte contre le sexisme est également présente.

Tout récemment, le Groupe vient de signer la lettre d’engagement proposée par le Gouvernement en lien avec le plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme lancé depuis le 8 septembre dernier.

« Il nous semble essentiel, en tant qu’entreprise socialement responsable, de nous engager activement dans la lutte contre le sexisme aussi bien en interne qu’auprès de nos parties prenantes (partenaires, clients, fournisseurs…) » Emilie Gasquet, Secrétaire Général du Groupe JLO.

Le Groupe JLO est également titulaire du Label Egalité Professionnelle et du Label Diversité, pour l’ensemble des structures du Groupe.

D’autre part, l’activité du Groupe JLO auprès des employeurs consiste justement à mettre en place les actions favorisant l’égalité professionnelle Hommes-Femmes, l’équilibre des temps de vie, la Diversité, … afin d’améliorer équitablement la Qualité de Vie au Travail des femmes et des hommes.

JLO Com’RH participe à la mise en valeur de ces actions par la création d’outils (plaquettes, livrets, évènements, …) et de plans de communication en accompagnant les responsables RSE, Diversité, communication, et les DRH, dans la mise en place de leur communication interne et externe.

Découvrir notre agence et nos réalisations.