La vidéo remarquable « We are the superhumans »

clip wearesuperhumans

3 minutes rythmées, gaies et sportives, d’exploits de la part d’athlètes (et non athlètes) handicapés, montrant efforts et réussites : la vidéo façon clip musical, annonçant les Jeux paralympiques de Rio est un exemple de sensibilisation au handicap par les messages qu’elle transmet et le clin d’œil efficace au monde du travail, où tout est également possible …

Les ingrédients d’une bonne vidéo

A la fois esthétique, auditif et informatif, ce clip a été à juste titre tout de suite repéré. Dès sa diffusion sur you tube par la chaîne anglaise, Channel 4, ce clip très original de présentation des Jeux Paralympiques de 2016 à Rio a fait le buzz. Il mélange sport, musique, danse et société civile au travers des exploits des « super humains » que sont ces athlètes de haut niveau mais également les personnes souffrant d’un handicap lors d’un entretien de recrutement (scène très marquante du clip) ou souhaitant se déplacer dans la ville.

 

La musique est une reprise du classique de Sammy Davis Jr de 1964, « Yes I can » (Oui je peux) interprétée avec talent par un groupe de musiciens en situation de handicap.

Les « acteurs » de cette mini comédie musicale sont des nageurs, archers, pongistes, judokas, sauteurs, … tous souffrant d’un handicap, mis en valeur sans exhibition par des images d’une qualité remarquable !

Un message fort sur le monde du travail et la société civile

Soudain, un silence vient interrompre le clip, et l’on voit un jeune homme devant un recruteur potentiel, sur une image vieillotte dans un triste bureau. On entend : « No you can’t » (Non vous ne pouvez pas). Puis l’image évolue en une scène de basket fauteuil où un même jeune homme scande « yes I can », montrant par son physique son dépassement et les possibilités qui sont en fait envisageables, au-delà des préjugés.

Une jeune maman relevant son bébé alors qu’elle n’a pas de bras, un écolier levant la main pour prendre la parole avec une prothèse, un conducteur d’avion pilotant avec les jambes sont autant d’images marquantes du film diffusant un message plus large que la simple promotion des jeux paralympiques de Rio : la réussite d’êtres humains, ayant compensé leur handicap par différents moyens, employant la technique ou pas.

C’est tout l’enjeu de la démarche de l’agence JLO Com’RH qui œuvre pour la prise en compte du handicap dans l’environnement professionnel ; Sandrine DEL PIANO, sa directrice, explique :

Faire savoir dans l’entreprise, que le handicap n’est pas un frein dès lors qu’il est compensé et que chaque individu, quelle que soient ses différences, est susceptible de faire valoir ses compétences, son dépassement de soi et sa volonté de réussir, contribuant ainsi à la performance du collectif, tel est la finalité de nos actions auprès de nos clients.

Consulter :

-le clip “we are the Superhumans”

-le site dédié aux “Superhumans”  où l’on retrouve des témoignages des acteurs du clip sur leur vie quotidienne.

-le clip “We are the Superhumans” en audiodescription en anglais